Expositions

EXPOS Images de mobilités

Organisée dans le cadre du colloque Tous (im)mobiles, tous cartographes ? à la Maison de la recherche - Université de Toulouse Jean Jaurès, l’exposition Images de mobilités illustre différentes manières de représenter des mobilités humaines à travers différentes formes cartographiques. Elle s’appuie pour cela sur troiscontributions différentes.

La première contribution intitulée Une géographie des circulations vers Compostelle est proposée par l'Unité mixte de recherche 5193 (CNRS-LISST). L'objectif est de mettre en lumière les nouvelles formes de pratiques touristiques observées sur les chemins de randonnées menant vers Saint-Jacques-de-Compostelle, ainsi que leur impact sur les territoires traversés.

La seconde contribution, Expériences migratoires (titre provisoire) est proposée par le collectif Migreurop observatoire des frontières. Elle souhaite témoigner par l’image des conséquences des politiques migratoires des États euro-méditerranéens sur les mobilités des migrantes et des migrants ayant quitté leur pays d’origine pour aller s’installer ailleurs dans le monde.

La troisième contribution est celle d’un artiste enseignant et cartographe, Julien Dupont (Kobri), qui propose Migraterranée, l’une de ses oeuvres « surgies » sur Kartokobri le 6 avril 2020, durant la période de confinement. Fondée sur une double inversion - celle du relief et celle du planisphère dans son ensemble - cette oeuvre énigmatique suggère par une heureuse coïncidence une Méditerranée lisible par le dessin des continents africains et asiatiques.

  ____________________

En mettant en miroir des circulations qui sont, d’une part, migratoires, d’un côté, réelles ou imaginaire,et de l’autre touristiques, l’exposition Images de mobilités souhaite rappeller que les conditions d’accès à la mobilité ne sont pas les mêmes pour tous les habitants de la planète. Elles varient en effet selon les motifs du déplacement, les lieux d’origine et de destination du déplacement.

____________________

Une géographie des circulations vers Compostelle

Présentation

Associant textes, cartes d’itinéraires individuels et photographies, cette exposition présente le résultat de recherches portant sur la revitalisation contemporaine des itinéraires jacquaires à partir d’un double regard géographique : l’étude des circulations des pèlerins et celle des lieux autour desquels s’organisent leurs mobilités.

Cette réflexion mobilisant conjointement lieux et liens de la mobilité est construite à partir de travaux de terrain menés en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine entre 2018 et 2020. Porté par des chercheurs du LISST (UMR CNRS 5193), ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre du programme GeoCompostelle, financé par la région Occitanie et associant dans un même consortium l’Agence des chemins de Compostelle (ACIR Compostelle) et les entreprises Makina Corpus et Autonomens (expertes dans la conception de logiciels libres).

Composition

Exposition composée de 14 kakemonos.
- Cartes : David Lagarde
- Croquis : Patricia Panégos et Sébastien Rayssac
- Photographies : Sébastien Rayssac et lauréats du concours photo Objets de Compostelle
- Conception graphique : Benoît Colas

Exemples d'oeuvres exposées

 

Expériences migratoires

Présentation

L’exposition est formée d’une sélection de planches issues des 2ème et 3ème éditions de l’Atlas des migrants en Europe publiées aux Éditions Armand Colin, en 2013 et en 2017. Elle est proposée par Migreurop, un réseau d’associations, de militants et de chercheurs originaires de plusieurs pays de l’Union européenne, d’Afrique subsaharienne, du Maghreb et du Proche-Orient créé en 2002, et réunis dans l’objectif d’identifier, de faire connaître et de dénoncer les politiques européennes de mise à l’écart des migrantes et des migrants (enfermement, expulsions, externalisation des contrôles migratoires) jugés indésirables sur le territoire européen.

Les différentes représentations (carto)graphiques proposéesn souhaitent ainsi illustrer les mécanismes mis en place par les gouvernements européens en vue de limiter l’accès des populations migrantes au territoire de l’espace Schengen, ainsi que leurs conséquences sur la vie et les parcours migratoires de ces personnes, dénonçant ainsi les processus de mise à l’écart des personnes en migration.

Composition

Exposition composée de 18 panneaux impression PVC 5mm.
- Cartes : Groupe Cartographie(Migreurop)
- Conception graphique : Groupe cartographie, Migreurop

Exemples d'oeuvres exposées